Espace PRO

Je suis déjà abonné


OK

Mot de passe oublié ?

Abonnements

> Tarifs

> Je m'abonne

Recherche personnalisée

Parmi nos 6 millions de documents

> Faire une demande

Cinétique

La forme, la couleur, leurs relations ont de tous temps intéressé les artistes. Le cubisme offre une approche nouvelle de la réalité et va conduire à la naissance du constructivisme et du suprématisme. Ces deux courants cherchent un langage universel détaché de la représentation des choses matérielles ou réelles au moyen des rapports couleurs/formes. Quand on feuillette les albums des années 1840 à 1900, on réalise que les dessinateurs textiles ont abordé inconsciemment cette problématique bien avant la naissance de ces courants. Les laines imprimées dans les années 1840–1850 ne sont que relations de couleurs et de volumes. L’apparition de la technique de guillochage dans le premier quart du 19ème va permettre l’ajout d’une nouvelle dimension : celle de la dynamique, du mouvement. On ne peut s’empêcher de penser à l’art cinétique des années 1960. Les imprimés ressemblent alors à des petits Vasarely. L’apogée de cet art se fera dans les années 1880-1900 avec les cotonnades bon marché destinées à l’habillement. Souvent monochromes, elles vibrent cependant par des rapports de force et de mouvement qu’autorise la finesse de la gravure au rouleau.


Cette thématique est accessible en mode(s) :

Inspiration Réservation
  • Visualisation par zoom
  • Possibilité d'achat d'images
    • téléchargement : 5 Mo - 72 dpi - RVB - JPEG optimisé
    • envoi d'un CD-ROM : 300 dpi - TIFF

Imagomag / MISE - 14, rue Jean-Jacques Henner - BP 1468 - F 68072 MULHOUSE CEDEX - tél : +33 (0)3 89 46 83 00
Site ACTIVIS